Ma famille, l’alimentation et moi



Depuis que je suis rentrée les deux pieds dans la naturopathie, mon alimentation a changé. Bien-sûr, au départ, j’ai tatônné, je suis devenue un peu extrêmiste sur les bords, culpabilisant à chaque fois que je ne suivais pas les principes que je m’étais fixée. J’ai eu une période « sans » (sans gluten / sans produits laitiers de vache/ sans produits animaux / le tout sans écart ). J’ai eu une période cru (à base de jus, même en hiver… Brrrrr…). Et puis j’ai un peu lâché, jusqu’à trouver une alimentation simple, majoritairement végétale, mais pas que, plutôt cuite en hiver, laissant une jolie place aux protéines de qualité, et aux bons acides gras. Une alimentation plutôt réchauffante, qui correspond à ma constitution, à mes activités, et aussi à mes envies. Car oui, je le revendique, je fais des écarts. J’aime le chocolat, les pâtes, et je ne suis pas, de temps en temps, contre un burger réalisé avec des produits de qualité. Et très à l’écoute de mon corps, je sais quand je peux m’autoriser ces écarts, sans crainte de le payer par une belle migraine le lendemain.

En fait, le problème, ce n’est pas ce que je mange… Le problème, c’est comment concilier mes envies – tout de même assez saines – avec celles de ma famille??

Famille nombreuse, famille heureuse et casse-tête des repas

Ma question quotidienne – ou bi-mensuelle, puisque les enfants sont en garde alternée, une semaine sur 2 – pourrait se résumer ainsi:

  • Mais qu’est ce que je vais bien pouvoir cuisiner de bon, sain, qui va plaire à tout le monde????

Pour que vous compreniez la situation, il faut que je vous parle un tout petit peu de ma famille.

  • Ponette*, ma belle fille, 12 ans, en pleine croissance. Signe particulier : goûte à tout, et aime presque tout!!! Ne mange plus du tout de viande.
  • Lulu*, 12 ans (son jumeau). Signe particulier: aime la nourriture industrielle, les hamburgers, les frites, les pizzas, les yaourts, les crèmes, le lait de vache. Et assez rétif au changement (sauf pour me faire plaisir, parce qu’il a un grand coeur).
  • Elo*, 9 ans… Habituée dès petite au sarrasin, au quinoa, et à toutes ces choses que certains plus haut trouvent bizarre l’alimentation saine. N’aime pas les légumes cuits, ni le lait de vache (ça tombe bien). Ni les gâteaux au chocolat.
  • Bibi* 7 ans: habitué lui aussi à l’alimentation saine. Mais très difficile, surtout au niveau des textures. N’aime pas les légumes cuits non plus, exècre les quenelles. Et adore les bananes et les gâteaux au chocolat.
  • Chéri-doux* : pas difficile heureusement. Mais son corps d’athlète et ses conditions de travail l’amènent à avoir très envie de protéines, surtout animales.

*Evidemment vous l’aurez compris ce sont des noms d’emprunt.

Mais comment concilier tout ça??????

Rester zen et s’adapter

J’ai bien essayé de supprimer le lait de vache, les céréales et le nesquick à mes beaux-enfants chéris. Je leur ai proposé à peu près tous les laits végétaux existant sur le marché. Je leur ai fait goûté à peu près tous les pains complets au levain bio, pour finalement repasser à la baguette, sans plus de succès… J’ai fait ma propre pâte à tartiner, au chocolat noir, au lait, à la pralinoise… J’ai menacé, supplié, interdit, fait du chantage, Je leur ai expliqué les bienfaits d’une alimentation à faible index glycémique, pour la concentration, les performances sportives… Je leur ai parlé de l’huile de palme et des orangs-outangs (Ponette était très sensible à mes arguments et on a quand même fini par acheter de la pâte à tartiner bio industrielle). Jusqu’à ce que le collège nous appelle pour nous demander d’aller rechercher Lulu, qui faisait des crises d’hypoglycémie parce qu’il partait le ventre vide!!!! Malgré la pâte à tartiner maison et mon bon pain complet grillé!!!!! Et même chéri-doux, qui jusqu’à présent me soutenait, m’a fait son regard noir!!!!

Aujourd’hui, les choses se sont apaisées. Mes beaux-enfants mangent des céréales arrosés de lait de vache au petit déjeuner. Mes enfants ont du pain grillé au levain Bio avec un peu de beurre. J’achète des pains au chocolat pour toute la famille le dimanche.

Mais… Je n’ai pas tout à fait lâché (rire sardonique)… Mes beaux enfants mangent des céréales Maison, à base de flocons d’avoine, de sirop d’agave, d’huile de coco, de chocolat noir et de fruits secs, préparées par chéri-doux himself. Le lait de vache est bio évidemment. Je prépare des salades de fruits ou des jus le week-end.

Et tout le monde est heureux…

Ru-ser

Et pour les autres repas?

Bah c’est pareil. J’ai donc décidé de revisiter les plats traditionnels.

  • Et hop, les pâtes carbo se transforment en sarrasin carbo, arrosés de crème végétale.
  • La quiche lorraine, à base de crème végétale, est divisée en 2. Une partie lardons et une partie légumes pour ceux qui ne mangent pas de viande. Ca évite de faire 2 plats!!!
  • Ils n’aiment pas les légumes cuits??? Qu’importe. Il y aura de la salade au menu tous les jours. Avec plein d’huiles première pression à froid différentes. Et du germe de blé en paillette pour les vitamines B
  • Ils n’aiment pas les légumes cuits???? Mais comme tous les enfants, ils aiment les pâtes à la sauce tomate. Et hop, dans le coulis de tomate 2-3 carottes se sont glissées. Et me voilà transformée en maman « qui fait les meilleures lasagnes du monde » dixit mon fils

Et le reste du temps???

La semaine où les enfants ne sont pas là ou sont à l’école?

Et bien, je me fais plais’

Je cuisine mon fenouil et mes carottes, accompagnés de saucisses de tofu, de pâtes de curcuma et de lait de coco, accompagnés de millet… Je mange du taboulé aux fleurs, avec une salade verte, que je parsème de graines germées et d’algues de la mer. Et je me fais un bon steak haché de qualité Bio, les jours où j’en ai envie!!!

Un commentaire

  • Hummm, ça donne envie!!
    Merci Blandine, ta famille est un magnifique panel de goûts alimentaires, mais le plus important c’est de garder le plaisir de manger des bonnes choses, bien préparées…Bravo d’arriver à concilier tout ton petit monde, créativité et amour sont les mamelles du bien manger! miam…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *