Préparer sa peau pour accueillir le Soleil



summerfield-336672_1920

Il s’est fait attendre, mais Il est enfin là. A quelques jours du solstice d’été, qui marque l’apogée de l’été chez les Chinois, le Soleil nous fait – enfin ! – l’honneur de sa visite. C’est le moment d’en profiter, de mettre beaucoup plus que le nez dehors, de nous baigner dans ses rayons, d’inspirer sa chaleur, et de faire le plein de lumière. En médecine chinoise, l’été, saison du cœur, est le moment où l’on engrange. De l’amour, de l’énergie, et… De la vitamine D, grâce aux rayons du soleil.
Pour profiter de ces prochains mois – si si, parlons en mois, soyons positifs – d’ensoleillement, voici quelques conseils destinés à préparer au mieux notre peau, cet organe privilégié qui fait le lien entre l’astre lumineux et notre corps.

De bons acides gras, des fruits et des légumes à foison
Tout d’abord, avant de se tartiner en surface de crème protectrice, on veillera à préparer notre corps de l’intérieur. De l’eau, 1,5 à 2 litres d’eau pure par jour, si possible entre les repas, pour drainer et hydrater en profondeur. De bons acides gras, notamment des Omega 3 dont on manque souvent cruellement, qu’on trouvera dans des huiles première pression à froid telles que les huiles de lin, de cameline, de noix, de chanvre ou de colza, riches en vitamines E (qui ralentit le vieillissement) qui permettront à notre peau d’être nourrie en profondeur.

Et puis des légumes et des fruits, riches en vitamines, minéraux et anti-oxydants qui vont nous prémunir (en partie) contre le processus de vieillissement, que les rayons ultra-violets vont avoir tendance à stimuler. Bonne nouvelle, en été, il n’y a que l’embarras du choix : entre les tomates, bien mures, locales, (qu’on évitera de conserver au réfrigérateur, elles perdent leur goût), les carottes, les brocolis et leurs vertus anti-cancer, les concombres, minéralisant et rafraichissants, et tous les fruits rouges – fraises, cerises, framboises, cassis, myrtilles – riches en polyphénols, très anti-oxydants, c’est le moment de faire des cures de fruits et de légumes, voire de temps en temps, une monodiète de fruits rouges. Sur un repas, voire plus, on met le système digestif au repos en ne s’alimentant qu’avec un seul type d’aliments. Une fois encore, on choisira des fruits de saison, cultivés localement, et de préférence biologiques.
Pour bénéficier au maximum des bienfaits des légumes et des fruits, sans leurs inconvénients digestifs, je recommande fortement les jus réalisés à l’extracteur. Certes, cet appareil a un coût (de 200 à 500 euros selon les appareils, quelques dizaines d’euros si vous optez pour un extracteur manuel). Mais cet investissement, réalisé sur du long terme, en vaut la chandelle, à condition toutefois que votre appareil ne reste pas au fond d’un placard.

red-currant-174282_1280

Bougez, éliminez, et oxygénez-vous
La peau est un organe d’échange et d’élimination entre votre corps et l’extérieur. D’un côté, la peau nous protège des agressions extérieures, elle assure une barrière contre les rayons ultra-violets, et de l’autre, elle élimine les toxines et les déchets à travers la transpiration. Mais encore faut-il transpirer. Si vous n’êtes pas du genre à mouiller le maillot (esthétiquement, c’est même une chance) dès que la température augmente un peu, vous pouvez augmenter cette élimination en bougeant. Courir, le matin, lorsqu’il ne fait pas encore trop chaud, pratiquer une activité physique régulière, marcher en veillant toujours à bien respirer, par le ventre s’il vous plait, contribuent à augmenter les échanges entre l’intérieur et l’extérieur et à stimuler nos organes d’élimination : notre peau, donc, mais aussi nos reins, notre foie et nos intestins, et nos poumons.

Une cosmétique naturelle et respectueuse de notre peau
Notre peau est le reflet de notre hygiène de vie. En adoptant de bonnes pratiques, on met toutes les chances de notre côté pour avoir une belle peau, même si parfois, hélas, le stress, une certaine sensibilité aux polluants et notre constitution mettent à mal nos beaux efforts. Quoi qu’il en soit, une hygiène extérieure est aussi nécessaire.

beautiful-1274056_1920
Une cosmétique naturelle, la plus « slow » possible, peut nous aider à illuminer notre peau. Pas besoin de dépenser des centaines d’euros dans des crèmes industrielles, dont le principal composant est souvent… De l’eau. Un hydrolat de fleur d’oranger, de lavande si on a une peau à problème, ou de rose musquée permettra un nettoyage doux du visage. Pour les yeux, quelques gouttes d’huile végétale d’amande douce serviront de démaquillant. Et pour nourrir notre peau en profondeur, une bonne huile végétale, adaptée, suffit largement. Abricot, amande douce, argan, avocat, bourrache, macadamia, onagre, périlla, ou, en été, macérat huileux de carottes, pour l’effet bonne mine, ou de calendula, après le soleil… Le choix se fait en fonction du type de peau. Pour les coups de soleil, une noisette de gel d’aloes émulsionnée dans une huile végétale directement au creux de votre main vous permettra d’apaiser le feu des rayons. Autre technique : du vinaigre de cidre, diluée dans une eau peu minéralisée, est une manière naturelle et simple d’apaiser les rougeurs.
Des huiles essentielles, à utiliser toujours avec précaution, agiront comme agent actif. Dix à vingt gouttes d’huiles essentielles de bois de rose, de géranium rosat, ou de lavande fine ajoutées dans un flacon de 50 ml d’huile végétale embelliront votre teint, Mesdames, et Messieurs. Après tout, la cosmétique n’est pas réservée qu’aux femmes.
Quant aux crèmes solaires, je vous conseille d’opter pour une crème avec des filtres minéraux, qui renvoient les rayons solaires (disponible en magasin bio), plutôt que pour une crème chimique qui les absorbent. Certes, les premières présentent l’inconvénient de laisser un film blanc sur notre peau, mais les composants ne sont pas allergisants, et contiennent moins de perturbateurs endocriniens.

Ne reste désormais plus qu’à vous gaver (raisonnablement) de soleil, pour rayonner à votre tour de Joie et d’Amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *