Une rentrée en pleine forme!



Si l’on se réfère à la médecine traditionnelle chinoise, l’automne est là…  Et même bien là, puisque cette saison associée à l’élément métal, au poumon et à la sécheresse a débuté le 8 août.

Alors raison de plus pour profiter encore de ce semblant d’été et des rayons du soleil, avant de rentrer dans une routine qui débutera début septembre, lorsque les cartables auront repris les chemins de l’école.

Pour commencer, on profite de la température agréable de ces beaux jours pour chausser les baskets et pour aller marcher dans la nature. Le soleil est encore suffisamment généreux fin août pour nous offrir cette fameuse vitamines D qui nous fera cruellement défaut d’octobre à avril sous nos latitudes. Le rôle de cette vitamine que l’on trouve en petites quantités dans l’alimentation (plutôt d’origine animale d’ailleurs) est multiple : elle permet une meilleure assimilation du calcium (et permet de ce fait de lutter contre l’ostéoporose), dispose d’une fonction protectrice contre certains cancers, et stimule notre système immunitaire. Entre autres.

Et si on tirait partie de cette balade pour accélérer le pas et même courir un peu ?? Pour ceux qui ne le pratiquent pas (encore), c’est peut-être le moment de se mettre à la marche nordique ou au footing, pour accélérer un peu notre respiration. L’automne est la saison du poumon, disais-je.

En parlant de respiration… Pourquoi ne pas pratiquer des exercices de respiration ventrale. Les épaules relâchées, les mains sur le ventre, on inspire, en comptant jusqu’à 3. On bloque, et on expire doucement. Avec la rentrée des classes, le rythme va s’accélérer et notre respiration aussi. Qu’il est loin le temps où, bébé, nous respirions paisiblement, par le ventre. Le recours à certaines techniques de relaxation ou à la méditation peut être intéressant pour s’apaiser et travailler son souffle.

Et puis pendant qu’on y est, pourquoi ne pas prendre la décision de commencer une activité physique début septembre : yoga, pilate, triathlon, trail ou krav maga… Peu importe, du moment que l’on prend du plaisir et que l’on respecte son corps.

 

On fait le plein de sommeil. Dans un monde parfait, nous vivrions au rythme du soleil. En dormant peu l’été, et en faisant des grasses mâtinées l’hiver. Commençons déjà par écouter notre rythme personnel, et essayons de respecter ce que nous dit notre horloge interne en nous couchant dès les premiers baillements.

On privilégie les fruits et les légumes colorés. C’est encore la saison des poivrons, des tomates, des aubergines, et bientôt des pommes, des mûres, et du raisin. Tous ces fruits colorés sont riches en anti-oxydants qui réduiront les dommages causés par les radicaux libres dans notre organisme. Le vieillissement est inéluctable, bien-sûr, mais si notre alimentation contribuait à en freiner les mécanismes ?? Sans en abuser, le raisin, riche en resvératrol, pourra être pris en cure… Plusieurs grappes plusieurs fois par jours, durant une dizaine de jours lorsque ce sera la saison. A moduler selon ses envies.

 

On sourit à la vie. Et on choisit de voir la bouteille à moitié pleine. Oui, les raisons de broyer du noir ne manquent pas. Il n’y a qu’à regarder l’actualité. Mais, sans faire l’autruche, pourquoi ne pas parler de ce qui va ?? Au cours de notre balade en pleine nature, les raisons de se réjouir seront sans doute multiples. Alors oublions pour un temps nos grands et petits tracas, remercions l’Univers de ce qu’il nous donne, et gratifions le Monde de pensée lumineuse. Il nous le rendra.

Evidemment, si vous souhaitez aller plus loin, vivre en lien avec la saison et vous préparer pour l’hiver, vous pouvez consulter un naturopathe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *