Naturopathie

Plus qu’une théorie et qu’un ensemble de techniques, un mode de vie à part entière

Imaginez que vous vous promenez dans une forêt… Tandis que vous marchez, les rayons du soleil viennent caresser votre visage lorsque la végétation est moins fournie. Tous vos sens sont ouverts à ce paysage banal, et pourtant si riche en expériences sensorielles. Le vent d’automne, qui joue avec les feuilles mortes et vos cheveux, l’eau qui ruisselle dans les feuillages… Et ces odeurs de sous-bois humides…
Oui, bon… Mais quel rapport entre la naturopathie et cette balade en forêt ?! Et bien d’abord, sachez qu’en anglais, naturopathy signifie littéralement le chemin (path) de la nature. Et puis ensuite, sachez que pour moi la naturopathie ressemble à l’expérience de cette balade en forêt. Tout aussi vivante, « ressourçante », et sensorielle.

Vivante, parce que la naturopathie est un véritable mode de vie qui se décline au quotidien. A travers une alimentation joyeuse, saine, frugale, où une large part est faite au cru, au frais, et de préférence au bio. Vivante aussi, parce que la santé – et non les maladies ou les symptômes – sont au cœur même des techniques utilisées en naturopathie. Optimiser sa santé par des moyens naturels, voilà en effet en résumé le rôle du naturopathe qui, lors de la consultation, aura à cœur d’accompagner – et non de prendre en charge – la personne dans sa globalité.

Ressourçante… Parce que l’une des approches de la naturopathie consiste justement à ressourcer. C’est-à-dire à revitaliser la personne, afin de combler les carences – inévitables – que l’alimentation, le mode de vie et le stress, génèrent sur la santé. L’autre approche, la détox, consiste à supprimer les surcharges, afin d’aider les portes de sortie de notre organisme que sont nos émonctoires (foie-intestin, reins, peau, poumons) à réaliser leur travail.

Et sensorielle enfin… Parce que la naturopathie est une expérience qui se vit au quotidien, de tout notre être. A travers nos sens, mais aussi à travers notre corps énergétique, nos émotions, nos pensées, notre part spirituel. La naturopathie prend l’être dans sa globalité. Et loin d’être un courant de pensées monodiscursif, cette véritable philosophie envisage l’homme selon ses différents corps, ses complexités, ses contradictions.

road-815297_1920

De manière un peu plus formelle…

La naturopathie est holistique, c’est-à-dire qu’elle prend en considération l’être dans sa globalité. Elle se situe du côté de la santé, et non de la maladie (contrairement à la médecine allopathique), qu’elle a pour but d’optimiser, de renforcer. Pour cela, elle compte dix techniques, parmi lesquelles :

L’alimentation. « Que ton aliment soit ton seul médicament » disait déjà Hippocrate. Nous sommes ce que nous mangeons, et si l’alimentation ne fait pas tout, elle constitue l’un des trois piliers majeurs de la naturopathie.

Le bien-être neuro-psychique. Après le corps la tête. On connaît évidemment l’impact de nos pensées sur notre santé, mais à l’inverse, des problèmes « physiques », de déficit immunitaire, ou encore d’intestin, auront aussi un impact sur notre psychisme. Lequel, du psychique ou du somatique, est l’œuf ? La poule ? Peu importe, de toute façon l’un ne sera pas appréhendé sans l’autre.

Les exercices physiques. Que ce soient la course, la gymnastique, le vélo d’appartement, le yoga, le qi-gong, la danse, le judo, ou le krav maga, peu importe ! L’essentiel est de trouver une activité qui nous soit adaptée et qui fasse circuler nos « liquides », nous permettant ainsi d’activer nos émonctoires.

L’hydrologie. La naturopathie utilise largement l’eau. Que ce soit en interne ou en externe, chaude ou froide, faible ou riche en minéraux, l’eau est comme la respiration (l’air), les aliments (provenant de la terre) un élément qui nourrit notre corps physique, fait du bien à notre corps émotionnel et mental (hum… Un bon bain chaud), nous relie à notre monde originel… Elle nous apaise ou nous vivifie, elle est indispensable à la vie ou peut être source de catastrophe. Bref, cet élément qui compte parmi les cinq éléments naturels en médecine chinoise est une énergie à part entière, tantôt berçante ou apaisante, tantôt grondante, mais toujours indomptable.